Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Anecdotes’ Category

Jusqu’ici, on avait vraiment rien à redire sur notre séjour. On a fait de magnifiques rencontres et des découvertes passionnantes. Il est maintenant venu le temps de souligner un petit aspect plus désagréable. Notre hôtel est en haut de ce qui ressemble à un club de nuit. Vers 22h30 le soir, à partir du jeudi, les basses se font entendre, d’un volume qui ne dérange pas au début jusqu’à un volume très désagréable en fin de soirée. D’habitude, on réussi à bien dormir quand même, parce qu’on s’endort avant d’être vraiment dérangé et que la musique arrête vers 2h.

Mais, la nuit du dimanche au lundi, congé férié de la Journée internationale de la femme, on entendait encore la musique et les cris des fêtards à 9h15 le matin. Résultat: on a très mal dormi et, surtout, on s’est très mal réveillés.

Pour ceux qui planifieraient un voyage à Moscou, on hésite donc à vous recommander l’endroit pour cette raison. Toutefois, on ne peut pas vraiment chiâler parce que la situation et le prix de l’hôtel sont très avantageux.

Escaliers de notre "Hostel"

On peut dire que Moscou a le sens du nightlife. Ça nous a fait penser au film Les Poupées russes de Cédric Klapisch, quand Xavier sort dans les bars de Moscou avec la mannequin Célia. Lorsqu’elle sort du bar, pour s’en aller dans un autre, le soleil est en train de se lever… On savait donc quelque part à quoi s’attendre… sans savoir que ça nous rejoindrait jusque dans notre chambre.

Read Full Post »

Généralement, j’ai (Simon) un bon sens de l’orientation. Il semble cependant que je ne comprenne pas l’organisation de la Russie. Comme c’est Marie qui lit l’écriture cyrillique, mais que c’est moi qui nous rend à destination d’habitude, ça ne fonctionne pas. Même si je me débrouille de mieux en mieux avec l’alphabet russe, systématiquement, on se retrouve toujours à aller dans la direction opposée à celle où on veut aller.

Les noms de rue

On a quelques problèmes avec les noms de rue. Normalement, on s’attendrait à ce qu’un panneau avec un nom de rue indique le nom de la rue qui est parallèle au dit panneau.

Dans cet exemple, le panneau A devrait indiquer le nom de la rue B (pour que les automobilistes de la rue C puissent savoir le nom de la rue qu’ils croisent). Or, il semble que dans quelques cas, le panneau A indique la rue C, pour une raison qui nous échappe encore. C’est très difficile pour nous de savoir sur quelle rue on se trouve. On confond aussi les panneaux d’une rue avec les panneaux qui annoncent que telle rue sera dans 300 m. Trouver un endroit spécifique comme un musée devient donc une tâche plus ardue.

Se voir sur une carte

On dirait que les cartes ne présentent pas les lieux de la manière qu’on jugerait habituelle. Dans certains cas, un « Vous êtes ici » serait d’une aide précieuse.

Le français se lit de gauche à droite et de haut en bas. Lorsqu’on lit des panneaux de signalisation, c’est souvent de « bas en haut », comme si l’automobile arrivait d’en bas et s’en allait vers le haut. On dirait que j’aurais supposé qu’une carte géante d’un lieu touristique fonctionne selon le même principe mais il semble que non.

Carte du parc d'attraction dans le Izmalovskovsky Park

Sur cette carte, par exemple, on aurait dit instinctivement que si j’arrive par en bas, je doive me diriger vers la droite si, par exemple, je vise les montagnes russes. Mais c’est l’inverse : en fait, j’arrive d’en haut et les montagnes russes sont à ma gauche. Mon regard sur la carte (flèche rouge), qui m’apparaît par réflexe de bas en haut, est représenté inversement (flèche orange).

* * *

Que d’excuses et de détours pour finalement dire qu’on se trompe tout le temps de chemin. Ok, on est poches.

Read Full Post »

Dom nous faisait remarquer dans un commentaire que nous n’avions pas préciser quel est notre nouvel en-tête. Nous avons pris une photo au bout d’un des corridors du magasin Гум (qui se prononce Goum). Il s’agit d’un centre d’achats chic juste à côté de la Place rouge.

Read Full Post »

Le sens du détail

Pour ceux qui pourraient s’inquiéter, notre alimentation se passe vraiment bien jusqu’ici. Plus que ça, je (Marie) trouve que les Moscovites ont un talent particulier pour rendre la nourriture appétissante, avec des présentations originales.

Voici un exemple de gâteau pris dans un café:

Gâteau au fromage que Simon n'a pas pu savourer

Ils sont même capables de créer des dégradés avec la mousse à café.

Café à étages

Soupe "Borsh"

Vous avez bien vu, ce « borsh » est vraiment de couleur mauve et était vraiment délicieux. Nous pensons que cette teinte peu commune, mais visuellement intéressante, est donnée par l’utilisation des betteraves.

Même les serviettes sont placées de façon originale, c’est peu dire !

Porte-napkin stylisé

Nick, ce n’est pas au Japon qu’il fallait aller pour trouver des beaux et bons sushis, c’est à Moscou 😉

Sushis moscovites

Ce constat m’amène même à supposer que la ville est imprégnée d’un sens esthétique peu commun. Le métro de Moscou est en lui-même très stylisé : les stations sont toutes faites de marbres, décorés de fresques, de lustres et de mosaïques.

On se plaît à remarquer les détails de tous les lieux, objets et aliments que nous rencontrons. La population est elle aussi très bien habillée (et Simon note que les jeunes femmes sont très jolies!). Vraiment, Moscou est une ville qui sait se mettre en valeur. Elle est très loin de l’image parfois fade, voire même austère qu’on lui donne parfois. Au contraire, je trouve qu’elle est dynamique et sophistiquée.

Read Full Post »

Le grand départ

Maintenant c’est vrai, on part dans moins de quinze minutes ! On est très fébriles, on pense à tout ce qu’on vivre là-bas et on a peine à l’imaginer. Après toute cette attente, le voyage est maintenant amorcé. C’est à partir d’aujourd’hui que ce blogue prend toute sa raison d’être : le récit d’une grande aventure !

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »